Le brigadier Mamadouba Bangoura rejoint sa dernière demeure

Les derniers hommages au syndicaliste Mamadou Mansaré
10 octobre 2019
Clôture de la deuxième session ordinaire 2019 du Conseil Economique et Social
23 novembre 2019

Le brigadier Mamadouba Bangoura rejoint sa dernière demeure

Conakry, le 29 octobre 2019 : Décédé le jeudi 24 octobre 2019, le brigadier Mamadouba BANGOURA garde-du-corps du Vice-Président du Conseil Economique et Social, El hadj Amadou Diallo a reçu les hommages des plus élogieux ce mardi au Ministère de la Sécurité et de la Protection civile lors d’une cérémonie funèbre.

Arraché froidement à la vie après avoir reçu des balles tirées par des inconnus le jeudi 24 octobre 2019 devant son domicile à Yattayah dans la commune de Ratoma, le brigadier Mamadouba BANGOURA a rejoint sa dernière demeure, ce mardi au cimetière de son quartier.

Mais avant, son corps et celui d’un autre agent de la police nationale ont été exposés au Ministère de la Sécurité et de la Protection civile à Coléah, dans la commune de Matam.

A cette douloureuse occasion, plusieurs témoignages ont été faits pour saluer sa mémoire.

« Ça fait 8 ans que Mamadouba travaillait avec moi. Et je peux avouer qu’il ne m’a jamais trahi. Il a toujours été fidèle et respectueux. Je jure devant Dieu et vous tous ici présent que, jusqu’à ma mort, je prendrai en charge sa famille », a déclaré, tout ému et avec beaucoup de compassion, El hadj Amadou Diallo, Vice-Président du Conseil Economique et Social et Secrétaire général de la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée dont il était le garde du corps.

Pour sa part, le Directeur national de la police, le Contrôleur général Baffoé CAMARA et représentant du Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, a parlé du défunt comme un héros apprécié de tous : « ce jeune qui est couché ici, tout le monde parle de lui en bien, que ce soit ses collègues ou sa hiérarchie, tous sont unanimes qu’il était remarquable. Et, je peux assurer que s’il savait ce qui l’attendait à son retour chez lui, il se préparerait pour défier ces criminels ».

Dans la nuit du jeudi 24 octobre, le brigadier Mamadouba BANGOURA était de garde à Mafanco. C’est devant son domicile vers 4 h du matin qu’il a été tué par des inconnus qui ont aussi emporté son arme. Le Général Baffoé appelle les services de sécurité à tout mettre en œuvre pour arrêter les assassins. « Je voudrai donc lancer le défi à tous les corps de la sécurité de retrouver ces assassins afin qu’ils soient jugés de ce crime odieux. Je vous incite aussi à devenir des ‘brigadiers Bangoura’ en prenant tout ce qu’il avait de bon », a-t-il lancé.

A son tour, Madame la Présidente du Conseil Economique et Social Hadja Rabiatou Serah DIALLO, après avoir exprimé toute sa compassion, a affirmé : « dans mon Institution, du plus jeune au plus vieux, tout le monde reconnait que le brigadier Mamadouba était serviable, responsable et respectueux envers tous ».

Après les différentes interventions, les collègues du défunt ont fait un défilé pour lui rendre un dernier et vibrant hommage.

La Cellule de communication du Conseil Economique et Social

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *