Hadja Rabiatou Sérah Diallo, désignée ambassadrice pour une étude du Programme alimentaire mondial

Connaissance du Conseil économique et social : visite de de 41 gendarmes stagiaires dans les locaux de l’institution
19 septembre 2019
Indépendance nationale : la Guinée fête ses 61 ans
2 octobre 2019

Hadja Rabiatou Sérah Diallo, désignée ambassadrice pour une étude du Programme alimentaire mondial

La présidente Hadja Rabiatou Sérah Diallo et le représentant du PAM Ibrahima Diop

Conakry, le 18 septembre 2019- Madame la présidente du Conseil économique et social, Hadja Rabiatou Sérah Diallo a reçu ce mercredi, le représentant/directeur pays du Programme alimentaire mondial, M. Ibrahima Diop. Ce dernier l’a informée de son choix comme ambassadrice du PAM pour l’étude ‘’Faim zéro’’ en Guinée.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) est une agence des Nations-Unies qui promeut l’éducation des enfants et lutte contre la malnutrition en Guinée.

Dans plusieurs pays, l’institution onusienne met en œuvre un vaste programme de lutte contre la malnutrition suite à une étude appelée ‘’Faim zéro’’. En vue de mener cette étude en Guinée, le PAM a choisi la présidente du Conseil économique et social pour être son ambassadrice.

Le représentant/directeur pays du Programme alimentaire mondial en Guinée, M. Ibrahima Diop est venu rencontrer Hadja Rabiatou Sérah Diallo pour l’informer de cette nomination et échanger avec elle sur l’importance pour notre pays, de mener l’étude ‘’Faim zéro’’.

« En Guinée, nous n’avons pas réussi à faire une étude qui s’appelle ‘’Faim zéro’’. Et Madame la présidente étant une grande personnalité qui s’est beaucoup investie pour la Guinée, a été nommée par notre directeur exécutif comme étant notre ambassadrice chargée de cette étude », indique le représentant/directeur du PAM, M. Ibrahima Diop.

Pour mener à bien l’étude ‘’Faim zéro’’, le Programme alimentaire mondial veut profiter de la personnalité et du leadership de Hadja Rabiatou Sérah Diallo. « Pour nous, quand on parle de Madame Rabiatou Diallo en Guinée, tout le monde la connait. Tout le monde connait son investissement. Donc, son nom seulement peut nous aider à fédérer tout le monde. Ça c’est extrêmement important », fait remarquer M. Ibrahima Diop. Et de poursuivre : « Son leadership nous permettra d’avoir les meilleurs techniciens du pays qui vont travailler sur les documents et faire de meilleures recommandations. Et elle sera là pour porter ce document et le présenter à la présidence de la République ».

L’étude dont il est question est une revue en matière de sécurité alimentaire et de malnutrition dans le pays. Elle consistera à analyser les différentes politiques nationales liées à la sécurité alimentaire et à la malnutrition afin de lever les obstacles à l’atteinte de l’objectif ‘’Faim zéro’’.

« Donc, on va essayer de regarder l’ensemble des politiques qui ont été définies dans le pays. Peut-être qu’il y a des chevauchements quelque part. Et maintenant faire des recommandations pour avoir une convergence pour le bien-être de la personne. Il faut donc qu’on voit qu’est-ce que les politiques disent. Les politiques se parlent entre elles, où et à quel niveau ? Et à partir de là, définir un programme sur 5 ans pour essayer d’atteindre l’objectif zéro faim en 2030 », annonce le représentant/directeur pays du Programme alimentaire mondial en Guinée, M. Ibrahima Diop.

Très honorée par le choix de sa modeste personne comme ambassadrice du PAM pour l’étude ‘’Faim Zéro’’, la présidente du Conseil économique et social, Hadja Rabiatou Sérah Diallo a réaffirmé sa disponibilité à s’investir, auprès de l’agence onusienne et des départements sectoriels concernés pour l’atteinte des objectifs visés.

La Cellule de communication du Conseil économique et social

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *